Mais que fait Manche-Nature ?

Un lecteur a souhaité nous interpeller concernant l’affaire de la bergerie illégale de Genêts.

Voici l’occasion de faire un peu de pédagogie en répondant sous forme de questions/réponses à ces interrogations.

Qu’est-ce que la nature ? la nature a toujours été transformée par l’homme. Depuis des millénaires, l’agriculture et l’élevage sont indispensables à la survie.

À la survie de l’homme certes… mais non seulement la nature n’a pas besoin de l’homme mais celui-ci réduit le nombre d’espèces vivantes à une vitesse vertigineuse !

L’agriculture et l’élevage, auxquelles on peut ajouter la pêche, sont sources de nourriture pour nos sociétés, mais ces activités sont liées aux équilibres naturels indispensables au bon fonctionnement de notre planète. Au fil du temps, l’Homme modifie les milieux dans lequel il vit. Jusqu’à il y a quelques siècles, cette modification était lente. Les espèces animales et végétales avaient le temps pour s’adapter. Malheureusement tout s’accélère et on voit l’impact catastrophique de nos excès sur la diminution exponentielle de la biodiversité ou encore les effets déjà dramatiques du changement climatique global.

Nos campagnes si décriées par les urbains témoignent d’un certain mode de vie plus équilibré, d’un rapport plus normal avec l’environnement. Cette bergerie ne dérange personne, les moutons sur la baie sont acceptés depuis longtemps dans les herbus.

Cette bergerie a été construite illégalement en toute connaissance de cause, au mépris des lois visant à protéger notre bien commun, notre environnement naturel. Il serait inadmissible de tolérer ce passage en force alors que les autres habitants (les autres bergers) respectent cette réglementation pour l’intérêt général.

Manche-Nature ne remet pas en question le pâturage ovin sur les herbus dès lors qu’il respecte les normes en vigueur en termes de chargement et de méthodes afin de conserver les équilibres naturels de ces milieux fragiles.

Pourquoi cet acharnement qui vise à détruire une personne ?

Nous n’agissons pas contre des individus mais pour que les comportements, les actions ou les décisions administratives respectent les lois et règlements qui protègent la nature. En l’occurrence cette personne a fait preuve d’un mépris total à leur égard et il est normal que notre association poursuive son action.

Il y a des combats plus glorieux, plus nobles et plus utiles pour nos enfants et petits enfants ; par ex mobilisez-vous contre les pesticides, pour les haies bocagères, moins de maïs, etc. Il y a de quoi faire.

Depuis plus de trente ans, nous menons toutes ces luttes et bien d’autres pour préserver les milieux naturels, les paysages et la qualité de vie.

Mais vous faites partie peut-être des urbains qui considèrent la campagne comme leur terrain de jeux, et qui ne se rendent pas compte que sans élevage, broussailles, ronces envahiraient rapidement les prairies. Quel dommage ! ! !

C’est vraiment mal nous connaître ! La grande majorité des membres de notre association sont des ruraux et l’ensemble s’inquiète de voir toutes ces atteintes à notre environnement et les milieux naturels disparaître inexorablement.

Manche-Nature s’oppose à l’agriculture intensive, celle qui empoisonne, celle qui détruit le bocage ou assèche les zones humides, elle est favorable à une activité agricole respectueuse des écosystèmes et des consommateurs.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés