Lotissement de Jullouville, Manche-Nature fait appel

Permis de construire à la mare de Bouillon (Jullouville)
Manche-Nature fait appel

Par 4 jugements du 29 avril 2015, le Tribunal administratif de Caen a rejeté les demandes de Manche-Nature en annulation des permis de construire délivrés à la mare de Bouillon, sur la commune de Jullouville.

Après analyse des motifs de ces décisions, Manche-Nature a décidé de faire appel. Les jugements du Tribunal administratif de Caen ne sont pas conformes à la jurisprudence en vigueur sur la loi Littoral, et en particulier l’exigence d’urbanisation en continuité d’une agglomération existante. Elle est donc raisonnablement optimiste sur les suites de la procédure.

Ce secteur de la commune doit être préservé de l’urbanisation. Il constitue un espace tampon nécessaire à la préservation du site de la mare de Bouillon, d’une grande richesse écologique arrière littoral. Sa position et les milieux qui le composent en font un habitat indissociable de l’écosystème de la « Baie du Mont-Saint-Michel ». Il joue, entre autres, un rôle primordial pour les oiseaux migrateurs en tant que lieu de repos, de reproduction et d’alimentation. C’est aussi un lieu d’une importante diversité typique des zones humides. Or, l’urbanisation et l’habitat humain est un des facteurs impactant négativement la zone.

Plus d’information voir notre page : Lotissement en zone naturelle à Jullouville

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés