Manche-Nature toujours bouc-émissaire à Portbail !

2015-08-18_OF_Portbail port-bisCertains élus préfèrent toujours passer outre les lois et faire porter la responsabilité de leurs choix sur la « méchante » association de protection de la nature. Ainsi un article de Ouest-France, du 18 août dernier (lire ci-contre), consacré à l’entretien du port d’échouage de Portbail nous a amené à demander au directeur de la publication un droit de réponse aux propos du maire.

Nous avons pris connaissance de l’article paru dans le journal Ouest France du 18 août 2015, sous la rubrique Portbail, intitulé « La spéculation sur le port Sainte-Marie a faussé la donne ».
Le maire met directement en cause Manche-Nature en l’accusant d’être l’unique responsable de l’échec de son projet de port à Ste-Marie. Nous souhaitons l’insertion de la réponse suivante dans votre journal en réaction aux propos tenus.
Le projet de port de Sainte-Marie a bien été annulé par le Tribunal administratif de Caen. Le site est un espace naturel protégé au titre des espaces remarquables du littoral. Les aménagements portuaires y sont interdits. Le juge a simplement appliqué la loi Littoral et a constaté l’illégalité du projet. Depuis plusieurs années, les élus étaient informés de l’impossibilité de réaliser ce projet dans le havre de Portbail. Toutefois, le projet a été maintenu. En conséquence, les dépenses afférentes ont été décidées en toute connaissance de cause.
Ce n’est pas Manche-Nature qui a dit non, mais la Justice ! L’association a pleinement joué son rôle en dénonçant un projet qui portait atteinte à la nature et occultait sciemment les lois adoptées pour la protéger.

 

Retrouvez plus d’informations sur cette affaire sur notre page Le projet de PLU de Portbail.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés