Bientôt 30 ans !

Manche -Nature fêtera ses trente ans
l’année prochaine

Pour pérenniser ses actions, elle doit connaître la sécurité financière

Connaître la nature et la faire connaître

Manche-Nature a pour objet l’étude de la nature dans notre département et ses eaux territoriales, sa flore, sa faune – leurs habitats –, sa géologie, ses paysages transformés par l’homme (l’environnement) ainsi que les rapports entre tous les êtres vivants, y compris l’être humain (l’écologie).

Elle diffuse ses connaissances et sensibilise l’opinion à ces objets.

Ces recherches, cette volonté de vulgarisation afin d’alerter l’opinion sur les menaces qui pèsent sur la biodiversité s’inscrivent dans le premier volet de l’action de notre association.

Pour remplir ses missions citoyennes d’intérêt public, elle sollicite des subventions de l’État et des collectivités afin de pouvoir financer non seulement les frais occasionnés par les recherches menées par ses naturalistes bénévoles, mais également leurs publications et leurs diffusions auprès du public le plus large possible, ainsi que sa participation aux diverses commissions donnant un avis sur l’impact des diverses activités humaines sur l’environnement.

Inutile de dire, en ces périodes de diète budgétaire, que les réponses favorables ne sont pas à la hauteur des besoins.

Protéger activement la nature…

Réchauffement et dérèglement climatique, remontée du niveau des mers, urbanisation du littoral, dégradation des zones humides, « bétonisation » ou artificialisation des terres, risques liés à l’énergie nucléaire, pratiques agricoles néfastes à la santé et à l’environnement… La maison brûle mais la soif de profits immédiats de quelques-uns, organisés le plus souvent en lobbys, prime sur l’intérêt collectif, la protection du patrimoine commun à transmettre aux générations futures et ce, le plus souvent au détriment de la santé et du bien être des populations.

Le second volet de l’action de Manche-Nature est de protéger la nature en s’appuyant notamment sur le Code de l’Environnement, les directives européennes. Elle est trop souvent amenée à ester en justice afin de sauvegarder les milieux naturels, faire évoluer les pratiques administratives et contribuer à la construction progressive d’une jurisprudence favorable à la nature et au respect du droit.

Ces actions en justice – qui ne devraient en rien se substituer aux mobilisations citoyennes mais bien au contraire devraient les prolonger et les compléter –, ont prouvé au cours de ces trente ans leur efficacité dans la défense de la biodiversité. La cartographie ci-jointe le démontre s’il en est besoin.

Mais en ces temps où le « réalisme économique » impacte également les décisions des tribunaux, obligeant à des recours de plus en plus incertains (mais nécessaires pour maintenir une jurisprudence à l’écoute de l’intérêt général et des générations futures), Manche-Nature risque de se voir contrainte à réduire la voilure. Ce serait pour le plus grand plaisir de celles et ceux qui n’hésitent pas à tordre les textes de protection de l’environnement.

Se mobiliser pour la sécurité financière, garante de l’autonomie de Manche-Nature pour le combat juridique en faveur de l’écologie

Les luttes s’annoncent rudes quand on voit la remise en cause de la COP 21 (déjà !), le recul sur la définition des perturbateurs endocriniens, la persistance du tout nucléaire avec la continuation de l’EPR en dépit des risques annoncés, l’assouplissement attendu de la Loi littoral, les dérogations aux textes de protections qui se multiplient… Et le terrain juridique en sera une des arènes.

Pour mener ces combats, Manche-Nature a les outils, le savoir-faire et l’indépendance par rapport aux lobbys de tous poils. Ils doivent être pérennisés par le soutien financier de ses adhérent-es et ami-es.

Aider Manche-Nature, c’est donner un sens à votre argent, c’est remercier la Nature de ce qu’elle nous donne généreusement. C’est contribuer à la protéger, à préserver cette biodiversité indispensable à la survie des êtres vivants. Votre soutien est vital pour l’association.

Il n’y a pas de dons trop petits, ou trop gros ! À chacun de décider selon ses possibilités.

Les dons peuvent être reçus ponctuellement, ou par prélèvement mensuel, voire trimestriel. (Le prélèvement automatique mensuel est pour l’association le mode le plus simple à gérer. À tout moment vous pouvez mettre fin aux prélèvements, ou en changer le montant, sans avoir à justifier votre décision.)

Dans tous les cas, vous recevrez en début d’année un reçu fiscal vous permettant de déduire de vos impôts 66 % de vos dons. A titre d’exemple, un don mensuel de 30 € représente en final 10 €.

Nous remercions vivement les actuels donateurs, et par avance, tous ceux qui les rejoindront.

Bien à vous,

Le président, Yves Grall

Pour soutenir Manche-Nature, remplissez ce document Bulletin d'adhésion, de soutien et d'abonnement 
et retournez-le-nous par courrier à :
Manche-Nature 83, rue Geoffroy-de-Montbray 50200 Coutances

Ou grâce aux formulaires en ligne sécurisés :
Adhésions et Dons en ligne

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés