Scandaleux traitement au désherbant par la SNCF

Saint-Gilles, le 7 août 2016

Saint-Gilles, le 7 août 2016

Le train, un moyen de transport respectueux de l’environnement…
Mais le traitement chimique le long des voies ternit vraiment le tableau

Voici la lettre ouverte que nous avons adressée à la directrice régionale de la SNCF et à la presse locale suite au traitement chimique des arbres en bordure des voies ferrées. Les photos qui suivent sont très parlantes.

Madame la Directrice,

Alertés par plusieurs membres de notre association au cours du mois de juillet, nous nous sommes rendus en divers endroits de la ligne de chemin de fer qui relie Caen à Rennes (à Saint-Gilles, Savigny, Courcy, Contrières et Le Loreur). Partout nous avons pu faire le même désolant constat comme vous pourrez vous en rendre compte en regardant les photos jointes à ce courrier : sur des kilomètres de haies ou de talus boisés les feuilles des arbres et arbustes sont complètement grillées sur une hauteur de 4 à 5 m.

Vraisemblablement vos services ont utilisé un produit pour pratiquer une sorte « d’élagage chimique ». Vraisemblablement aussi si vous avez décidé de pratiquer de la sorte c’est uniquement pour des raisons financières : entretenir les abords des voies avec des procédés mécaniques aurait un coût en euros considérablement plus élevé.

Si nos craintes sont exactes, si vous avez fait pulvériser un produit phytosanitaire alors vous aurez fait subir à notre environnement des dommages considérables ! En prenant cette décision vous n’auriez pas pris en compte les dangers potentiels pour la santé de nos concitoyens et celle des arbres et arbustes qui sont nos précieux auxiliaires dans notre lutte contre le réchauffement planétaire. De même vous auriez montré votre plus profond mépris pour la diversité biologique qui vit en ce début d’été dans ces haies et talus boisés qui longent les voies, ces longs corridors de la trame verte et bleue.

Si l’on tenait compte de l’impact de ces techniques chimiques sur la santé de publique et sur la biodiversité et donc sur l’avenir de l’humanité alors le coût d’un élagage mécanique paraîtrait complètement dérisoire.

Toutefois il est possible que nos craintes s’avèrent inexactes et pour cette raison nous vous demandons, Madame la Directrice de nous faire savoir comment vous avez procédé pour « griller » ainsi les feuilles de ces milliers d’arbres et arbustes ? Avez-vous utilisé un produit phytosanitaire, si oui, lequel, en quelle quantité et à quelle concentration ?

En espérant que votre réponse « adoucira » nos inquiétudes nous vous prions, Madame la Directrice d’agréer l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

Le Président, Yves Grall

 

Contrières, le 4 août 2016

Contrières, le 4 août 2016

Traitement défoliant SNCF_Saint-Gilles_2016-08-07 14-50-39

Saint-Gilles, le 7 août 2016

Traitement défoliant SNCF_Courcy_2016-08-07 14-00-33

Courcy, le 7 août 2016

Traitement défoliant SNCF_Savigny_2016-08-07 14-20-22

Savigny, le 7 août 2016

Traitement défoliant SNCF_Savigny_2016-08-07 14-13-01

Savigny, le 7 août 2016

Espérons que la politique d’entretien des voies ferrées ira rapidement vers le zéro pesticide.

Lien pour marque-pages : Permaliens.