La santé des haies bocagères

Les maladies des arbres du bocage

Les régions du Grand Ouest, et notamment la région Normande est connue pour ces paysages bocagers. Ces haies bocagères sont des structures agro-écologiques au rôle primordial dans le paysage rural. Elles ont en effet de nombreux intérêts agronomiques et biologiques. Cependant, une régression des habitats bocagers est observée depuis quelques années. Cette régression peut être expliquée par des causes d’origines anthropiques mais également des causes naturelles. Ces dernières peuvent être d’ordre abiotiques ou biotiques affectant l’état de santé des haies bocagères.

Dans ce contexte, et devant l’état de santé inquiétant de certaines haies bocagères du département de la Manche, l’association Manche-Nature a proposé ce sujet bibliographique à un étudiant du Master 2 EcoCaen « Science des environnements Continentaux et Côtiers » Spécialité « Gestion et valorisation agri-environnementale » dans le but de déterminer des causes, des solutions et des méthodes de surveillance de l’état de santé des haies bocagères.

Cependant, la santé des haies bocagères étant un sujet très vaste, ce mémoire bibliographique se concentre sur trois pathologies fongiques affectant les haies bocagères en fournissant leur cause, en détaillant leur impact sur le bocage et en proposant des solutions pour limiter leur propagation.

Ainsi, la première pathologie fongique abordée est la graphiose de l’orme. Connue comme affectant les ormes depuis les années 1970, l’impact d’une telle pathologie est connu. Ses causes, méthodes de surveillance et solutions ont donc été très étudiées. Cette pathologie a ensuite été mise en corrélation avec deux pathologies fongiques progressant nouvellement dans le département de la Manche, à savoir Phytopthora alni affectant l’aulne et la chalarose du frêne.

Pour en savoir plus, voici le lien vers le PDF de ce mémoire bibliographique.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés