Rapport financier 2013

Commençons par deux chiffres importants : le résultat de l’année 2013 est bénéficiaire de 2.034 € ; et nos liquidités en fin d’année s’élèvent à 61.944 €, quasiment au même niveau qu’un an plus tôt.

Nos charges sont stables et bien maîtrisées. Si leur total apparaît en baisse en 2013, c’est parce qu’en 2012 nous avions édité l’Atlas des Libellules. Le poste Personnel, qui compte pour 61 % du total de nos coûts, est stable – sans doute trop stable par rapport au mérite de Delphine et de Nathalie.

La partie Produits de nos comptes est plus mouvementée. On y trouve quatre catégories : l’activité naturaliste avec ses publications et ses études ; l’action juridique ; les libéralités des adhérents qui prennent la forme de cotisations et surtout de dons ; et enfin les subventions.

En 2013 les rentrées liées à l’activité naturaliste apparaissent en baisse, et cela est normal. En effet, c’était l’année précédente (2012) que nous avions enregistré les subventions et les ventes correspondant à la sortie de l’Atlas des Libellules. Concernant les rentrées de l’action juridique, 2013 est une bonne année qui compense la faiblesse de 2012 ; ceci permet de penser que nous sommes en bonne voie vers la pérennisation du poste de juriste. Quant aux subventions, elles s’assèchent sérieusement comme on pouvait le prévoir : nous avons reçu seulement 3.000 € en 2013.

Le niveau des cotisations s’est bien maintenu en 2013, ainsi que celui des dons par prélèvements automatiques. Par contre les dons ponctuels ont sensiblement baissé, surtout sur les quatre derniers mois. Est-ce un effet de la crise ? Ou le fait qu’en 2013 nous n’avons pas fait de relance d’automne ?

Passons au Bilan, qui présente les avoirs d’un côté, les dettes de l’autre. Les avoirs comprennent essentiellement la Maison de M-N, soit 50.000 € à sa valeur d’achat ; le stock d’Argiopes, Dossiers et Atlas, plus de 9.000 € ; et le solde des comptes bancaires en fin d’année.

Côté dettes, le remboursement du prêt hypothécaire se poursuit normalement, et sera terminé dans trois ans. Actuellement nous ne devons plus que 11.398 €. Les dettes à court terme figurant au bilan sont surtout les cotisations sociales du dernier trimestre 2013, qui sont payables au début de 2014.

En résumé, les comptes sont équilibrés, le bilan est sain, et le coussin de sécurité est toujours là. Nous avons cherché à le garder intact, car c’est pour Manche-Nature l’assurance de ne pas couler s’il nous advenait de rencontrer des années difficiles. Restons sereins, et vigilants tout à la fois.

Chers adhérents et généreux donateurs, merci ! Votre indéfectible soutien fait l’indépendance et la vigueur de votre Association.

René Gouin

Les commentaires sont fermés