Cartographie des fourmis

(Formicidae)


page créée en oct-2020

Vingt ans après nos premières publications sur les fourmis de la Manche, nous avons pensé que le moment était venu de faire le point sur le nombre d’espèces présentes et leur distribution.

Ces insectes sociaux sont connus de tous mais leur identification spécifique reste très délicate. Certains genres sont périodiquement révisés et continueront de l’être. Ce n’est sans poser quelques problèmes : ainsi les signalements de Lasius alienus et de Lasius niger antérieurs à la révision du spécialiste allemand Seifert au début des années 1990 doivent être suivis de la mention « sensu lato ». Dans la Manche il n’est facile de savoir si les entomologistes du début de ce siècle ont bien séparé ces deux taxons des espèces très voisines décrites par Seifert et, pour certaines, présentes dans la Manche.

>> cliquez ici pour voir les cartes des Formicidae

Nos cartes présentent 1006 données pour 38 espèces (plus 2 sensu lato) sur 137 communes. Ces 38 espèces ont tous fait l’objet d’une publication, ancienne très rarement, récente le plus souvent grâce aux premières expertises entomologiques (de Philippe Fouillet notamment) et aux recherches menées et publiées par Alain Livory dans L’Argiope au début des années 2000. Nous avons également intégré de nombreuses données publiées dans des rapports d’étude (GRETIA ou autres) et sur le remarquable forum AntArea. Il est important de rappeler ici que, comme pour la photothèque, nous n’avons pris en compte que les espèces publiées dans un ouvrage ou un périodique avec un minimum de relation et de bibliographie. Les espèces inédites comme on en trouve plusieurs sur le site AntArea ne sont pas traitées, non pas parce que leur identité est incertaine (bien au contraire car elles sont vérifiées par des spécialistes) mais parce qu’il s’agit de données brutes – nom d’espèce, observateur, déterminateur, date et commune – sans aucune autre référence. Nous incitons les auteurs de ces signalements à publier leur observation, même très brièvement, afin de donner corps à leur découverte. Les colonnes de L’Argiope leur sont ouvertes.


Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés