Cartographie des hétéroptères pentatomoïdes


page créée en mai-2020

Les acanthosomatidés, cydnidés, scutelleridés, et thyréocoridés.

Afin de compléter la cartographie des hétéroptères pentatomoïdes, voici, après les pentatomidés, quatre familles de moindre importance :

– Les acanthosomatidés, représentés chez nous par quatre espèces, sont parmi les plus belles punaises de notre faune. Elles sont toutes phytophages sur diverses essences d’arbres feuillus ou conifères.

– Généralement de petite taille, les cydnidés sont au contraire des insectes du sol adaptés au fouissage. Ils exploitent les racines, les graines et les parties aériennes de plantes. Plusieurs espèces typiquement littorales ont de ce fait une valeur patrimoniale. Leur identification est délicate et certaines citations plus ou moins anciennes sont à remettre en question : les Canthophorus « dubius » sont peut-être, en partie ou en totalité, des C. impressus (nous conservons deux cartes) et il n’est pas impossible que, parmi les Geotomus punctulatus se cachent des G. petiti. La vérification reste à faire.

– Les scutelleridés ne sont représentés que par cinq espèces. La plupart vivent au sol dans des endroits chauds et secs, où elles ponctionnent les graines des herbes et de diverses plantes basses. Trois d’entre elles sont très rares dont une n’a pas été revue depuis très longtemps.

– Autrefois reliés aux cydnidés, les thyréocoridés ne sont connus dans la Manche que par une espèce, associée aux violettes, qui n’a pas été récoltée récemment.

A ce jour (avril 2020) nous disposons de 274 données, pour 22 espèces sur 84 communes.


Nous remercions vivement les personnes qui ont contribué par leurs observations ou leurs publications à cette cartographie : Alain Livory, Benoît Lecaplain, Charles David, Claire Mouquet, E.Monnot, François Dusoulier, Henri Chevin, Henri Gadeau de Kerville, Jean-François Elder, Loïc Chéreau, Louis Mercier, Patrice Robin, Philippe Fouillet, Philippe Gargatte, Philippe Sagot, Philippe Scolan, R.Poisson, Roselyne Coulomb, Yves Le Monnier, et Xavier Lair.


Comme pour les autres ensembles déjà présentés, deux cartes permettent d’apprécier la richesse communale et la pression d’observation.

Richesse communale des Pentatomoidea


Pression d’observation pour les Pentatomoidea


Acanthosomatidae
Acanthosoma haemorrhoidale (Linnaeus, 1758)
Cyphostethus tristriatus (Fabricius, 1787)
Elasmostethus interstinctus (Linnaeus, 1758)
Elasmucha grisea (Linnaeus, 1758)

Cydnidae
Adomerus biguttatus (Linnaeus, 1758)
Byrsinus flavicornis (Fabricius, 1794)
Canthophorus dubius (Scopoli, 1763) OU impressus (Horvath, 1881)
Canthophorus impressus (Horvath, 1881)
Cydnus aterrimus (Forster, 1771)
Geotomus punctulatus (Costa, 1847)
Legnotus limbosus (Geoffroy, 1785)
Ochetostethus nanus (Herrich-Schaeffer, 1834)
Sehirus luctuosus Mulsant & Rey, 1866
Sehirus morio (Linnaeus, 1761)
Tritomegas bicolor (Linnaeus, 1758)
Tritomegas sexmaculatus (Rambur, 1839)

Scutelleridae
Eurygaster austriaca (Schrank, 1776)
Eurygaster maura (Linnaeus, 1758)
Eurygaster testudinaria (Geoffrey, 1785)
Odontoscelis fuliginosa Linnaeus, 1758
Odontoscelis lineola Rambur, 1839

Thyreocoridae
Thyreocoris scarabaeoides (Linnaeus, 1758)


Diaporama de toutes les cartes de répartition des acanthosomatidés, cydnidés, scutelleridés, et thyréocoridés.

Pour passer rapidement d’une espèce à l’autre, vous pouvez cliquer sur les vignettes ci-dessous et, à l’aide des flèches gauche et droite, naviguer sur l’ensemble des espèces.


Retrouvez plus informations sur les Pentatomoidea de la Manche dans deux articles publiés dans notre revue L’Argiope, qui sont téléchargeables en PDF :


Ce groupe est également traité dans les Dossiers de Manche-Nature consacrés au havre de Regnéville.

Liens : retrouvez la liste de tous les articles naturalistes publiés par l’association dans les Tables naturalistes
 … et découvrez les acanthosomatidés, les cydnidés, et les scutelleridés en images dans notre photothèque.

Share Button

Les commentaires sont fermés