Action citoyenne

Demandons l’interdiction des traitements par pesticides près des écoles

Bien que cette pétition s’adresse à la viticulture, il nous semble important de la relayer afin de faire bouger les lignes et avancer vers une agriculture plus respectueuse de l’être humain et de la biodiversité.

Mary-Lise Bibeyran, salariée agricole, avec le soutien de l’association Alerte Médecins Pesticides, demande un arrêt des traitements par pesticides près des écoles. Elle est très active sur le terrain et est devenue l’ennemie de tous les vignerons intensifs. Elle fait tourner cette pétition depuis plusieurs mois.

vigne-ecole

La dernière nouveauté est un arrêté qui donne dérogation pour que les salariés de la vigne travaillent avant les horaires de ré-entrée prévus par les fiches de sécurité et les autorisations de mise sur le marché s’ils sont munis d’EPI, Équipement de Protection Individuelle censés les protéger. Avant cet arrêté, en fonction de la dangerosité des molécules, les autorisations de mise sur le marché imposaient des horaires de ré-entrée classiquement plutôt situés entre 24 h et 48 h, également avec l’EPI.

Quand on connaît l’impact des fongicides notamment triazolés fortement suspectés d’être des perturbateurs endocriniens (et donc d’agir à très très faible dose), et surtout leur revolatilisation dans l’air ambiant après traitement des végétaux, il est dangereux pour la santé de prévoir ce type de dérogation.

Signez et faites signer cette PÉTITION en la partageant à vos contacts.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés