Rapport financier 2011

Commentaires pour présentation orale à l’AG du 17.03.2012

COMPTE DE RESULTAT

le compte de résultat 2011 est équilibré, il est même légèrement excédentaire. Précisément, le résultat est positif de 489,93 €. C’est un heureux événement à saluer. L’an dernier à pareille époque, nous savions que les subventions que nous recevons pour l’emploi allaient baisser. C’était programmé : baisse de 2.000€ de la subvention emploi-tremplin de la Région pour l’emploi de juriste salariée ; dès le départ cette subvention était prévue comme dégressive dans le temps. Et fin de la subvention pour le CDD de secrétariat, dont le montant s’élevait à 6550€ en 2010. Par contre nous n’avions aucune certitude que d’autres ressources viendraient à la rescousse, l’on pouvait craindre que l’année se termine avec beaucoup d’encre rouge dans les comptes. Eh bien non ! Deux choses ont joué dans le bon sens. D’une part le produit brut des contentieux a progressé de 5.000€, passant de 5.800€ à 10.800€. Soulignons l’adjectif brut, car les contentieux ont pour nous un coût en termes de salaires et de frais généraux. En même temps, saluons ce résultat, car le bilan financier des contentieux reflète à la fois le bien-fondé de nos recours, et la qualité du travail juridique. Bravo Delphine, bravo Xavier ! D’autre part vous, les membres de Manche-Nature, avez entendu l’appel lancé par l’association. Vous y avez répondu avec générosité, puisque le total des dons et des cotisations a augmenté de plus de 3.000€, atteignant le grand total de 23.800 €, soit 45% des ressources. C’est remarquable. MERCI aux généreux donateurs. En fait, en regardant l’évolution de nos ressources sur les 4 à 5 dernières années (graphique), on voit que leur répartition a profondément changé : moins de subventions à l’emploi, plus de dons, plus de produits des contentieux. Cette évolution est saine. Il est bon que nous ne soyons pas trop dépendants des subventions. Il est normal que les procès gagnés compensent les coûts que nous engageons pour défendre la nature. Et il est sain que les adhérents participent au financement de l’association.

Quelques détails sur les charges

Sur un total de charges de 53.000€, les charges de personnel forment la plus grosse part (60% du total). Celles-ci ont baissé de 4% par rapport à l’année précédente. Ceci reflète le fait que l’horaire de travail de Nathalie a baissé quand elle est passée en CDI, vers la fin 2010. Les achats de services ont baissé eux aussi. En effet, en 2011 nous n’avons pas édité de Dossier, alors qu’en 2010 nous avions publié le Dossier n°8 : Flore et Faune du havre de Regnéville, Invertébrés. Par contre le poste matières et produits a augmenté car nous avons comptabilisé au début 2011 des achats de petit matériel naturaliste. Ce type de matériel a une durée de vie difficile à déterminer à l’avance ; il était donc prudent de comptabiliser tout le coût d’achat au titre des charges de l’année.

BILAN

A l’Actif :
- des liquidités importantes : 67.000€. Le dédommagement de 50.000€ que nous avons reçu il y a 3 ans de la Communauté de Communes de St. Malo de la Lande est toujours là, intact : c’est notre réserve de sécurité.
- La Maison de M-N comptée à sa valeur d’acquisition : 50.000€ frais compris.
- Un stock d’Argiopes et de Dossiers.
- Quelques créances dont la récupération en 2012 est assurée.

Côté Passif :
- ce qui reste à rembourser de l’emprunt contracté en 2007 pour acquérir la Maison. Nous avions emprunté 30.000€, il reste 17.500€ à rembourser d’ici à 2017.
- les dettes à court-terme, qui sont principalement les cotisations sociales du dernier trimestre 2011, payables début 2012.

La situation nette, soit 106.000€, a augmenté d’environ 500€ en un an.

En conclusion, l’association est peu endettée : la situation nette est 6 fois plus importante que la dette à long-terme. Manche-Nature est solvable. Le bilan permet de regarder l’avenir avec une certaine sérénité, si nous continuons à équilibrer chaque année.

René Gouin

Les commentaires sont fermés